Catégorie: héros ordinaires

un jardin dans le béton

A Lyon, dans le quartier populaire de Mermoz en pleine transformation, le projet Prenez racines, construit autour d’une pépinière urbaine avec les habitants et un artiste contemporain atypique, permet de retisser des liens entre les résidents qui se réinvestisent dans les débats publics autour du devenir de leur quartier. « Ce jardin nous permet de faire un pas de côté, nous emmène dans des questions artistiques, philosophiques, et nous ouvre l’esprit vers l’ailleurs », confie une habitante.

Un article publié dans le numéro du 7 mai de l’Humanité Dimanche.

Texte : Sandrine Boucher. Photo : Philippe Acady

On peut le télécharger là :

Mermoz, l’arbre et la rose-Humanité Dimanche-7 mai 2014

Ou bien le lire comme ça :

Publicités

« notre diplôme, c’est notre réussite »

Les universités populaires de parents ne délivrent pas de diplôme, mais « ouvrent les portes des possibles » pour ceux  (généralement celles) qui s’y engagent, et aussi pour tout un quartier, en particulier les jeunes. Rencontre avec les « mères-chercheuses » de Villeurbanne, dans l’agglomération lyonnaise.

Un article publié dans l’Humanité Dimanche du 6 mars 2014.

Texte : Sandrine Boucher. Photo : Roland Quadrini

On peut le télécharger là :

universités populaires des parents-sandrine boucher

Ou le lire comme ça :

rebelles un jour, rebelles toujours

Ce n’est pas parce qu’ils ont atteint un  » âge » qu’ils vont abandonner leurs rêves, leurs convictions, et leurs engagements, qu’ils s’appellent solidarité, écologie ou refus des cadres établis. Et encore moins parce qu’ils sont à la retraite qu’ils vont rendre leur carte de militants. Un groupe de femmes et d’hommes, acteurs de la génération soixante-huit, est en train d’inventer un nouveau mode de vie et d’habitat pour passer ensemble leur vieillesse. Ensemble, mais pas les uns chez les autres, ouverts au monde mais dépendants de personne. Leur projet d’habitat coopératif va bientôt voir le jour à Vaulx-en-Velin.

Un article publié dans l’Humanité Dimanche du 6 février 2014. Texte : Sandrine Boucher.

On peut le télécharger là : habitat collectif séniors

Ou bien le lire comme ça :

petites culottes et made in France

Dans cette histoire, c’est le féminin qui l’emporte même s’il y a des garçons dans l’équipe. C’est une aventure menée par une bande de « folles » (comme on les a nommées),  qui ont relevé le pari de la production française de lingerie. De Lejaby au laboratoire de l’industrie française de demain, un an après leur lancement, où en sont les Atelières ?

Un article publié dans l’Humanité Dimanche du 28 novembre 2013. Texte : Sandrine Boucher. Photo : Roland Quadrini/Kr Images

On peut le télécharger là : les Atelières, villeurbanne

Ou bien le lire comme ça : 

de la graine au potager puis à l’assiette : comment les variétés anciennes reprennent racine

au centre : Rémi Bozon, jardinier, à gauche et à droite : laurent lecompte et alain alexanian, cuisiniers, autour de la courge blanche de Lyon. albandelacour-agencedesours

au centre : Rémi Bozon, jardinier, à gauche et à droite : laurent lecompte et alain alexanian, cuisiniers, autour de la courge blanche de Lyon. albandelacour-agencedesours

A Lyon, un des berceaux historiques de la diversité des plantes domestiques, un réseau de fondus du végétal associant botanistes, pouvoirs publics, professionnels, amateurs et cuisiniers, s’est constitué autour de la sauvegarde et de la diffusion des variétés anciennes.

A lire sur Rue 89Lyon

Héros ordinaires, saison 4 / juin 2012

« Nous on négocie pas les prix, voilà », Julien Weste, épicerie 3 ptits pois, Lyon

La cuvée 2012 des portraits de « héros ordinaires » est arrivée. Des initiatives originales, de la joie et de la bonne humeur !

Ils sont jardiniers au pied des tours à Vénissieux, boulangers bio et à vélo, restaurateurs en direct avec les agriculteurs des Monts d’Or, initiateurs de gardes-manger et convertisseurs d’automobilistes aux joies de la petite reine.

Les voici, sous l’oeil de jeunes volontaires en service civique de l’association Unis-Cités, que nous encadrons  :

l’esprit est au potager : rencontre avec Pierre Rabhi et Jean-Luc Danneyrolles

« Cultiver est un acte politique, vers la conquête de l’autonomie et la liberté. Quelle révolution se serait si tout le monde se mettait à faire son jardin, si chacun se nourrissait par lui-même ! ». Pierre Rabhi, écrivain, jardinier, concepteur des Oasis en tous lieux et de la Sobriété heureuse.

Extrait de la série de Portraits de Potagistes, l’Art du Potager, Hors Série Rustica, avril 2012.

Pour télécharger le Pdf : Galerie Portraits Potagistes

Pour lire in-extenso (photos : Guillaume Rivière) :