la Duchère fait vibrer l’accord sensible

Symbole du gigantisme architectural des années 60 puis de stigmatisation sociale, le dernier immeuble de la « barre des 1000 » du quartier de la Duchère, à Lyon, sera bientôt détruit. Depuis plus de trois ans, la compagnie de théâtre du Fanal joue les passeurs de mémoire avec les habitants relogés.

Un reportage publié dans l’Humanité Dimanche du 19 mars 2015. Texte : Sandrine Boucher. Photo : Jeff Pachoud.

Duchère-Huma 19 mars 2015

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s