des circuits courts à la carte

Rançon du succès ou essoufflement du modèle, le développement des Amap (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) semble avoir atteint ses limites. De nouvelles formes de circuits courts créent d’autres liens entre agriculteurs et consommateurs. La Ruche qui dit oui partout en France et en Belgique, le Biaupanier du Trièves, Monpotager.com dans les régions parisienne et lyonnaise, Terroirs de Haute-Loire, Alterne à Thouard en Haute-Provence, Pomme de pain dans le Haut-Doubs, le premier « drive » laitier de France dans la plaine de Versailles, l’essor des magasins de producteurs en Rhône-Alpes… La plupart utilisent les ressources d’Internet et tous prennent leur distance avec le panier-type, caractéristique des Amap, pour proposer des formules à la carte.

Une enquête parue dans le numéro de janvier-février 2015 des 4 saisons, le magazine de Terre Vivante.
Textes : Sandrine Boucher.

On peut le télécharger là :

4S210_CIRCUITS COURTS

Ou le lire comme ça :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s