lyon-saint pétersbourg et retour

Deux cent cinquante variétés anciennes de céréales, fruits et légumes créées dans la région lyonnaise ont été retrouvées dans les collections de l’institut Vavilov de Saint-Péterbourg, le plus ancien conservatoire botanique du monde qui possède 300 000 spécimens. Ce patrimoine historique et biologique va retrouver sa terre d’origine. Littéralement parlant. Une rencontre franco-russe entre une petite association lyonnaise de botanistes passionnés et la vénérable institution fondée par Nicolas Vavilov (1887 – 1943), génie de la biologie végétale et martyr du stalinisme.

Un article paru dans l’Humanité Dimanche du 29 janvier 2015. Texte : Sandrine Boucher. Photos : CRBA.

On peut le télécharger là :
HD-29-01-15-variétés anciennes.jpg

Ou bien le lire comme ça (désolée, ce n’est pas un Pdf mais un scan, du coup cette prévisualisation est médiocre mais la lecture est normale en plein écran : cliquer sur le signe « view fullscreen », à droite sur la barre noire en bas)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s