potager de week-end : feignants mais organisés !

cardon et laitue "oreille du diable", pélussin, été 2012

cardon et laitue « oreille du diable », pélussin, été 2012

« Un potager, il faut y être tous les jours », dit-on. Sauf que nous y sommes seulement quand nos vies d’urbains débordés nous en laissent le temps, c’est à dire une partie de l’été et environ la moitié des week-ends le reste de l’année…

Sans compter qu’il y a quelques années, nous ne connaissions rien au jardin.

Pas découragés, nous avons essayé différentes méthodes, inventé certaines, essuyé quelques échecs, pour obtenir aujourd’hui un potager ultra-bio, sans fatigue, qui nous fourni suffisamment de légumes primeurs et goûteux pour notre consommation en « frais », et nous permet de faire même quelques conserves.

Notre expérience (que l’on peut retrouver sur notre blog les ours au jardin) est racontée dans le numéro de juillet-août 2013 de Terre Vivante, les 4 saisons du jardin bio. Textes : Sandrine Boucher. Photos : Sandrine Boucher et Alban Delacour.

On peut le télécharger là :

potager de week-end

Ou le lire comme ça :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s