de rives, d’îles et de lônes

Des hérons cendrés, des orchidées qui n’existent nulle part ailleurs, des truites, des castors évidemment, et la loutre qui pointe désormais le bout de son museau… Le Rhône voit revenir de nombreuses espèces sauvages qui avaient fuit un fleuve trop longtemps corseté. Promenade au fil de l’eau et des rives en liberté. Réalisation : Sandrine Boucher et Alban Delacour.

à retrouver aussi sur : http://www.rhonealpes.fr/598-qualite-des-eaux-ressources-biodiversite.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s